Points sur différents services et CTs

Classé dans : Actus, Commission technique, UNSA | 0

Chers collègues,

J’espère que vous avez, toutes et tous, passé un bel été. Septembre sera mouvementé car la rentrée s’annonce tumultueuse tant au niveau national que local.

Au niveau national, l’UNSA des Territoriaux de Pau et de la CDAPBP participera à toutes les manifestations qui défendront le service public ainsi que nos conditions de travail. Au niveau local, le nouveau régime indemnitaire est le dossier le plus important. Le 4 septembre il devait passer en Comité Technique mais l’ensemble des organisations syndicales a décidé de ne pas participer à ce CT car nous ne pouvions pas l’accepter en l’état.
Même si pour les agents qui cumulaient les tickets restaurant et la prime de fin d’année, nous avons réussi à échelonner la perte des tickets sur 3 ans et que la prime sera bel et bien versée à TOUS les agents, il nous est impossible de savoir quels seront les critères pour déterminer le niveau de rémunération de chacun. Cela est inacceptable même si promesse est faite que personne n’y perdra. Nous avons rappelé tout cela à Monsieur le DGS ainsi qu’à Madame la DRH lors de notre entrevue du 12 juillet.

Nous avons également évoqué avec eux certains points qui questionnent la plupart d’entre vous :

Réorganisation DRH :
Nous avons demandé lors du dernier CHSCT que soient pris en compte les risques psycho-sociaux des agents de ce service. En effet, la masse de travail, le manque de formation et le management qu’ils subissent, entraînent au mieux une réelle démotivation et au pire une envie de mobilité voire la maladie. Même si au bout du compte cette réorganisation aura certainement du bon pour tous les agents, il est urgent de s’occuper de formation. Monsieur le DGS a été d’accord avec notre proposition d’adresser à chacun un questionnaire anonyme de satisfaction et la possibilité d’émettre des avis afin que la situation puisse s’améliorer.

Vie scolaire :
Nous sommes inquiets sur ce que sera réellement la polyvalence des agents dans ce service. Même si lors du CT du 23 juin, on nous a affirmé que la polyvalence s’exercerait uniquement sur 1 seul et même groupe scolaire, le risque de voir se transformer trop largement les cœurs de métiers de chacun nous a amené à voter contre ce dossier. Nous avons demandé à Monsieur le DGS et à Madame la DRH à ce que le directeur de ce service s’implique beaucoup plus dans la communication et la concertation avec tous les agents.

Conservatoire :
Nous avons fait part de notre inquiétude ainsi que de celle des agents de ce service quant à l’audit en cours et notamment face aux déclarations inopinées de l’auditrice. Affaire à suivre….

Cycle de l’eau : Horaires continus pour juillet et août.
Le service assainissement a des solutions qui présentent des avantages pour le service et qui conservent néanmoins une présence sur le terrain les après-midi. Monsieur le DGS ne s’oppose pas à ce que ce changement intervienne, charge à nous de lui soumettre les propositions des agents.

Parkings, CSU, funiculaire :
C’est une ancienne demande que nous reformulons, jours de congés supplémentaires en fonction du nombre de dimanches travaillés et versement de la prime panier. Monsieur le DGS y est favorable, dans la mesure où la loi le permet, et cela sera évoqué lors de la prochaine réunion ATT (Aménagement du Temps de Travail).

Médailles du travail :
Beaucoup d’entre vous vont bientôt pouvoir prétendre à la médaille des 30 ans et n’ont toujours pas bénéficié de celle des 20. La collectivité a pris beaucoup de retard et ce n’est pas normal. Monsieur le DGS et Madame la DRH s’engagent à ce que tout rentre dans l’ordre rapidement. Dont acte.

CAP :
Nous souhaitons avoir des assurances quant aux quotas de celle-ci car promesse avait été faite de conserver ceux de 2016. Nous voulions également connaître la date de celle-ci. Monsieur le DGS nous a confirmé que les quotas seront sensiblement les mômes et que la date est reportée (novembre?) en raison de la mise en place du PPCR mais que les dates de nominations seront rétroactives au 1er juillet 2017.

Mobilités internes :
Bien entendu cette procédure est favorable aux agents mais trop souvent, elles sont évasives. On souhaite un A ou un B ou encore un B ou un C, les catégories dans la fonction publique ont un sens et si on recrute un B pour un poste de A, il faut alors rapidement le nommer A. Autre problème et pas des moindres, quand un agent est recruté sur un poste, il quitte le sien sans automatiquement qu’on le remplace : c’est déshabiller Paul pour habiller Jean, les effectifs ( et notamment en catégorie C) diminuent donc, car les embauches sont bloquées ou trop peu nombreuses. L’inquiétude de ne pas pouvoir tout garder en régie ressurgit. Nous souhaitons qu’une étude des effectifs par catégorie et par service soit menée rapidement.

Parking pour les agents du centre-ville :
On nous parle très souvent du souci d’équité entre les agents mais où est l’équité quand certains d’entre nous bénéficient d’un parking gratuit et quand d’autres doivent payer pour travailler ? Le passage en parking payant de la place Verdun entraîne donc une véritable gêne pour eux. C’est pourquoi nous avons demandé la prise en charge à 100% sur les abonnements au parking, Monsieur le DGS n’y est pas favorable et souhaite la mise en place de parkings relais avec une meilleure participation de la collectivité pour les transports en commun.

CAE :
L’intégration des emplois d’avenir est une priorité pour l’UNSA et Monsieur le Maire, en 2016, s’y est montré favorable à certaines conditions. Malheureusement ces derniers temps c’est de plus en plus compliqué et quelques uns d’entre eux n’ont pas été gardés. Nous souhaitons rencontrer Monsieur le Maire rapidement afin que les engagements soient tenus.

PU :
Nous avons été surpris d’apprendre qu’un agent de maîtrise a été recruté dans ce service. Un certain nombre d’agents de nos collectivités sont lauréats de l’examen ou du concours d’agents de maîtrise et sont toujours dans l’attente d’un poste. D’autres agents font fonction depuis déjà longtemps de seconds d’agents de maîtrise et leurs expériences et implications devraient aussi être reconnues par une nomination sur ce type de poste. Nous sommes bien entendu favorables à de nouvelles intégrations mais à ce niveau de responsabilités cela reste inédit.

 

Plusieurs problèmes de cas particuliers ont également été abordés lors de cette entrevue et certains d’entre eux sont d’ores et déjà réglés.
Je passerai vous rencontrer durant cet automne afin d’échanger avec vous sur les problèmes que vous pouvez avoir et vous informer sur les sujets d’actualité.

 

A très bientôt, Yves Urieta

 

FOCUS sur le COMITE TECHNIQUE DU 16 JUIN

RIFSEEP :
Lors du Comité Technique du 16 Juin et de la présentation du RIFSEEP nous avons voté contre car il était impossible de connaître les niveaux de rémunération de chacun. Nous soulevons l’absence de communication envers les agents. Le niveau de rémunération repose sur des critères évasifs. De plus nous demandons à ce que les agents cumulant les tickets et la prime semestrielle puissent bénéficier d’une compensation pour la perte de rémunération.

Restauration collective :
Voter pour ce dossier reviendrait à valider le RIFSEEP en l’état. Nous sommes donc contre et quid de ceux qui sont dans les filières non concernées par le RIFSEEP ?

 

FOCUS sur le COMITE TECHNIQUE DU 23 JUIN

Création de service de voirie communale :
Nous avons voté pour. La compétence voirie de l’ancienne communauté de Miey de Béarn a été transférée à la CDAPBP.

Organigramme PU/EV
Le climat général au sein de ce service ne nous a pas permis de voter favorablement pour ce dossier : suppression d’un poste de technicien. Nous avons demandé un retour d’ici 6 mois, un an pour faire un véritable bilan.
Les missions réparties entre Propreté Urbaine et Espaces Verts sont mal définies. Nous nous interrogeons sur le recrutement d’un agent de maîtrise sans examen, sans jury et sans expérience.
Concernant le dépôt du Grand Tour, nous dénonçons la promiscuité entre les agents par rapport à l’espace prévu, en effet les dépôts Beaumont et Tissié n’étaient pas programmés pour cet espace. Il est urgent de reloger les agents de Tissié et Beaumont dans leurs secteurs d’interventions. Des groupes de travail devaient être mis en place pour résoudre ces problèmes de coordination entre Propreté Urbaine et Espaces Verts et terminer ce dépôt au niveau des équipements.

Modification du règlement d’utilisation des véhicules :
Nous avons voté pour. L’utilisation des véhicules pour tous les agents, y compris les jeunes conducteurs, est une bonne évolution.

Réorganisation Direction Numérique :
Ce dossier a été traité en coordination avec tous les agents. Nous avons donc voté pour.

Astreinte mission gens du voyage :
Les effectifs ont été doublés et, pour la période d’été, cela améliore les conditions de travail. En accord avec les agents de ce service nous avons voté pour.

Organigramme de la Direction Vie des quartiers emplois et valorisation des compétences :
Nous avons voté pour. Cela crée un développement favorable pour qu’il y ait une véritable équipe en charge de ces aires d’accueil et un meilleur accompagnement social et scolaire des familles.

Jaï Alaï :
Nous avons souligné la nécessité d’accompagner les agents dans cette transition.

Évaluation de la réorganisation des piscines :
Nous constatons que le fait d’avoir diminué certaines coupures améliore considérablement les conditions de travail, sans pour autant altérer la qualité du service public, pourquoi ne pas aller plus loin dans ce sens ?

Direction Sport / sport de proximité :
Nous avons voté pour. Le travail de restructuration de service a été fait en étroite collaboration avec tous les agents. Nous sommes donc favorables à ce projet. Néanmoins nous souhaitons avoir un retour dans les 6 mois.

Vie scolaire :
Organisation des équipes au sein des écoles, déclaration de l’UNSA : « Nous ne souhaitons pas que les agents pallient le manque de moyen financier de la Direction. Les tâches proposées aux agents déjà en place étaient jusque là assurées par un pool de remplaçantes efficient. La transformation et donc l’augmentation des missions des agents, sans aucune compensation, ne peuvent être acceptées par l’UNSA. Si dans certains groupes scolaires cela se passe sans problèmes et que dans d’autres cela s’avère difficile ce ne peut être en aucun cas de la responsabilité des agents. Les cœurs de métier de tous les agents des groupes scolaires doivent être respectés et s’il doit y avoir modification de fiches de poste, cela doit se faire dans la concertation et avec les organisations syndicales.
Nous sommes néanmoins favorables aux mesures présentées en faveur des agents en 2016/2017 ainsi qu’en 2017/2018.
Le dossier étant présenté dans son intégralité nous avons été contraints de voter contre. »

Partagez