Notre profession de foi

Classé dans : UNSA | 0

Chers collègues,


Demain auront lieu les élections professionnelles. À cette occasion vous allez
être amenés à vous prononcer sur vos prochains représentants.


Il y a 4 ans vous avez choisi, en nombre, de faire confiance à l’UNSA. Depuis, nous n’avons eu de cesse de défendre vos intérêts.


> CAP:

L’UNSA Pau Pyrénées s’est créée en partie parce que nous n’acceptions plus que trop peu d’agents bénéficient de promotions. Beaucoup partaient à la retraite avec des pensions de misère, inacceptable!!! Cette année 400 d’entre nous ont été nommés à un grade supérieur. Sur ces trois dernières années, pas moins de 1300 agents, soit quasiment la moitié des effectifs, ont vu leur carrière évoluer.
À titre de comparaison 400 aujourd’hui, contre 80 avant notre arrivée….

> RIFSEEP:

Malgré les nombreux incendies allumés par beaucoup, nous étions les seuls à l’époque à assurer qu’aucun agent ne perdrait d’argent et que nous y serions vigilants.
Mieux, nous avons réussi à accompagner certains d’entre vous à gagner plus. Malgré tout, nous avions voté contre cette réforme car créatrice de trop d’inégalités. Comme souvent les plus grosses augmentations ne concernaient que le sommet de la hiérarchie alors que pour la majorité des autres, rien ne changeait!

> PÉNIBILITÉ:

La collectivité a accepté l’étude de la pénibilité dans nos services.
Obtenue pour la D3D, en cours d’étude pour les autres services. Néanmoins les critères à respecter sont bien trop difficiles à satisfaire et il nous faudra oeuvrer afin que d’autres services puissent y prétendre.

> CAE:

Même si tous n’ont, malheureusement, pas été pérennisés, nous sommes fiers que dans une époque où le recrutement des jeunes devient trop rare, la majorité de nos
emplois jeunes aient intégré la fonction publique.


Voilà pour les engagements que nous portions en 2014, citons également quelques actions menées dans différents services ces dernières années :

> MÉDIATHÈQUES:

• Grève en 2013 pour dénoncer le manque d’effectif à la MIAL.
• Obtention de la NBI accueil avec effet rétroactif pour tous les agents de catégorie C.
• Obtention de la NBI accueil des Catégories B.
• Opposition sur la réorganisation en territoire. Arrêt de la réorganisation.
• Obtention de la validation des heures supplémentaires pour tous.
• Augmentation du RIFSEEP pour les référents et les chefs d’établissement.

> RESTAURATION SCOLAIRE :

Nous avons été à vos côtés lors de vos différents combats et notamment lors de la modification des horaires et du manque d’effectif. L’ UNSA a toujours été force de propositions y compris lors de l’actuelle réorganisation.

> ASVP:

A l’origine de la grève menée à vos côtés en 2013, nous avons demandé une augmentation de vos primes suite à vos nouvelles missions. Cette augmentation a été effective lors de la mise en place du RIFSEEP.

Nous avons également obtenu l’attribution de la NBI d’encadrement avec l’effet rétroactif.

> POLICE MUNICIPALE:

Malgré d’excellents résultats reconnus par l’ensemble des Directions, l’accroissement des effectifs a engendré quelques difficultés de cohésion. L’UNSA a demandé au directeur, qui a accepté, de mettre en place des groupes de travail visant à libérer la parole.

> CSU ET FUNICULAIRE:

Augmentation significative de leur RIFSEEP pour la reconnaissance des technicités spécifiques, de leurs contraintes horaires, ainsi que la perte de la prime panier.

> ESPACES VERTS:

Obtention après de longues négociations de la journée continue en hiver. Lors de la dernière réorganisation, l’UNSA a pesé de tout son poids afin d’influer sur la nouvelle sectorisation avec la PU. 

> CYCLE DE L’EAU / VOIRIE:

Malgré nos efforts répétés depuis déjà quelques années, les Directions ont tardé à donner leur accord sur les journées
continues et la refonte de l’ATT sera le moyen de renouveler cette demande.

> PU:

Nous avons accompagné les agents lors de la dernière réorganisation où il était question d’harmoniser les horaires de travail contre leur volonté. Nous avons également dénoncé à l’époque un management trop directif et tout le monde s’accorde à dire que, depuis, un mieux a été observé.

> GUICHET UNIQUE:

La Direction a perdu trop de temps à entendre le malaise des agents. Nous le dénoncions depuis déjà plus d’un an tout en étant force de propositions :
• effectif minimum de 30 agents
• formation en amont des agents
• libérer du temps pour le back office
• création de groupes d’échanges pour libérer la parole et ainsi prendre en compte les propositions des agents de terrain.

> CRÈCHES:

Lors de nos différentes visites, les agents nous ont fait part de leurs difficultés. Après de longues discussions qui ne sont toujours pas terminées, nous avons obtenu qu’en début d’année, des ordinateurs dévolus aux agents soient installés sur l’ensemble des crèches afin que le personnel puisse avoir accès à horoquartz ainsi qu’aux mobilités internes entre autres.
Il est à noter que par endroit un management quelque peu «spartiate» est en place. C’est pourquoi l’ensemble des  directeurs auront un coaching managérial.

> GROUPES DE TRAVAIL: 

Unique lieu où les organisations syndicales peuvent influer sur les différents dossiers, ces groupes de travail sont nombreux, (environ 220 sur ces 4 dernières années). Nous mettons un point d’honneur à participer à l’ensemble de ces réunions car : «le dialogue social ne doit pas être un mot mais il faut qu’il devienne une pratique».

> HEURES MENSUELLES D’INFORMATION (HMI):

Notre vision du syndicalisme de proximité impose que nous soyons au plus proche de vous. C’est pourquoi, depuis 4 ans, l’UNSA a tenu 250 réunions d’information dans vos locaux (une visite par an et par service), seul moyen de connaître votre quotidien.
Difficile de tout retranscrire sur un seul tract car bien d’autres actions ont été menées
dans différentes Directions ainsi que de nombreux accompagnements individuels.

> ET MAINTENANT

Le chemin est encore long… d’autres combats sont devant nous :

• Mise à plat de l’aménagement du temps de travail
• Maintien des effectifs pour un service public de qualité
• Dans un souci d’équité, gratuité du parking de Verdun pour les agents travaillant en centre ville
• Défense du CASIPP
• STOP aux sempiternelles réorganisations


Nous avons déjà abordé certains de ces sujets dans notre dernier bulletin d’octobre.
L’UNSA est toujours aussi déterminé à être au plus proche de vous et à se battre pour :
• Défendre les intérêts du personnel
• Parler des conditions de travail
• Maintenir la qualité du service public
• Revenir à des effectifs permettant d’assurer nos missions convenablement en procédant à la mise en place d’un plan de recrutement pluri-annuel sur nos collectivités
• Diminuer les externalisations afin de donner du sens au discours de monsieur le Maire-Président qui défend, dans les médias, le travail en régie
• Parler enfin de la souffrance au travail
• Donner tout son sens au nouveau slogan de la ville «Pau Capitale Humaine» en
plaçant l’humain au centre des discussions

Lors des dernières élections, vous nous avez massivement fait confiance, l’UNSA a tout mis en oeuvre pour être à la hauteur de vos attentes. Bien sûr, dans ce contexte difficile, rien n’a été simple, néanmoins nous sommes fiers de notre bilan et de plus en plus déterminés à faire entendre votre voix!

Pour cela nous avons besoin de vous alors… «À la Saint-Nicolas, je vote UNSA…», pour un vote de proximité et d’engagement, le 6 décembre

Partagez